aleatoire
The National Classic Tour 2000
[ la toute première ][ programme ][ list of entrants ][ pictures ]
programme...

Vendredi 13.10.
Kortenberg - Luxembourg

Le départ était donné de chez PORSCHE IMPORT à Kortenberg, les concurrents se rendant à Zolder pour une première Regularity Test sur ce circuit.
Trois équipages se distinguaient par des résultats gratifiant puisque
Chalot-Thirionet (Jaguar XK 150), "Liège-Rome" (MG TD) et Visart-Hooricks (Porsche 912) ne se voyaient pénalisés que de 1 point.

Une RT à Mortroux, remportée par Schrauwen-Schrauwen sur Austin Healey, achevait la matinée avant de rejoindre le Barrage de La Gileppe et un sympathique lunch dans la tour panoramique de celui-ci.
Le temps pour les concurrents d’attaquer le buffet et de se rendre à Francorchamps que les organisateurs avaient fermer pour l’occasion.
Nouvelle RT qui voyait émergé, après 5 tours de circuit, les équipages
D’Ieteren-Casse (Porsche 356 Speedster), Lalmand-Manset (Porsche 356 B), Leens-Farcy (Mini Cooper S) et Flament-Van Milders (Austin Healey MKIII).

Une superbe liaison amenait les concurrents via nos Ardennes vers le Grand Duché de Luxembourg où un dernier regularity test était organisé à Lieler .
Très technique, il réserva quelques surprises et vit en sortir
Boes-Van Den Dijk (MG B), Lalmand-Manset et Schrauwen-Schrauwen.

Le dîner à l’Hôtel Intercontinental était particulièrement apprécié des concurrents qui se couchèrent de bonne heure, le programme du lendemain étant assez conséquent.

Saturday 14.10.
Luxembourg - Antwerpen

Le brouillard recouvrait le Grand Duché lorsque la première voiture fut lâchée à 07.30 heures. Une première RT était organisée sur le Circuit Goodyear / Dunlop à Colmarberg et les images de ces ancêtres dans le brouillards suscitait l’émotion chez tous les concurrents et suiveurs du rallye. Meillleurs résultats :
Boes-Van Den Dijk (MGB), Engels-Engels (Triumph TR3) et Libens-Libens (Lotus Elan)

Le temps d’un ou deux " passo dobles " sur la piste de glisse du Centre de Formation du Conducteur et les concurrents reprenaient la route de la Belgium vers une nouvelle RT dans la fôret d’Anlier pour rejoindre Vresse sur Semois par Bouillon, Corbion et Poupehan. Le soleil " pompait " le brouillard sur celle vallée de la Semois qui resplendissait de toutes ses riches nuances d’automne.

La matinée était marquée par l’abandon de l’équipage
Chalot-Thirionet et par une erreur de Lalmand-Manset qui prenaient un retard considérable dans la RT de la Fôret d’Anlier pour se retrouver dans le milieu du ranking à la halte du midi.

Le lunch du midi, parmi les géants de Han sur Lesse, à la sortie des grottes du même nom se passa dans une ambiance toute ardennaise et conviviale et les concurrents s’élancèrent pour la plus longue demi-étape du rallye vers Antwerpen. Un RT à Buissonville voyait
De Beil-Dumon (Jaguar XK 120) et Boes-Van Den Dijck faire les meilleurs résultats directement suivis de Holvoet-Vermeerch sur la " puce " du peloton , la Toyota Sport 800 de 1965.
Sunday 15.10.
Antwerpen - Knokke le Zoute

Départ dans le brouillard à nouveau par l’autoroute vers Gent et Merelbeecke avant d’atteindre les " Ardenens Flamandes " du côté du Mont de l’Enclus où une très belle RT a malheureusement dû être écourtée en raison de travaux sur la chaussée avant d’atteindre " La Marquette " dans les environs de Kortrijk où les concurrents purent déguster un déjeuner de très grande classe, à l’image de cette maison de bouche.

L’après-midi était marquée par deux très belles RT dans la région d’Ypres en passant par le Mont Kemmel pour atteindre le champ d’aviation de Ursel où la dernière RT du meeting était jugée.
Les positions étaient alors figées et les concurrents atteignirent, vers 16 heures 30 le podium dressé par les Organisateurs sur la Plce Albert même, là où il fait bon de se montrer au Zoute.

Autre particularité sportive du rallye, celui-ci utilisait le " Liège Rallye Timer " qui est un chronométrage électronique au moyen de " puces " informatiques contenant toutes les coordonnées des véhicules et faisant partie intégrante du carnet de contrôle de chaque concurrent.

Une distribution des prix sympathique et émouvante pour cette première édition, chacun se promettant d’être présent en 2001.

Les Organisateurs peuvent déjà s’attacher à travailler sur 2001 car il faudra " qu’ils fassent mieux ", ce qui, de l’avis de tous, ne sera sans doute pas facile.

Le ranking général après le premier jour se déclinait comme suit :

1. Boes - Van Den Dijck
MGB • 11,70 points

2. Lalmand - Manset
Porsche 356 • 12,20 points

3. Schrauwen - Schrauwen
Austin Healey • 17,10 points

4. Chalot - Thirionet
Jaguar XK 150 • 17,40 points

5. Van den Hende - Baert
Ford Cortina Lotus • 18,20 points
ranking après l’étape Luxembourg - Antwerpen :


1. Boes - Van Den Dijck
MG B • 22,10 pts

2. Schrauwen - Schrauwen
Austin Healey 100/6 • 26,79 pts

3. Hacquin - Delferrier
Alfa Roméo Guiletta • 34,20 pts

4. Leens - Farcy
Austin Cooper S • 40,95 pts

5. Engels - Engels
Triumph TR3 • 41,30 pts
ranking Général :



1. Boes - Van Den Dijck
MGB 1968 • 28,60 pts

2. Schrauwen - Schrauwen
Austin Healey 1957 • 29,07 pts

3. Hacquin – Delferrier
Alfa Roméo 1957 • 39,33 pts

4. Leens - Farcy
Austin Cooper S 1965 • 45,50 pts

5. “Roma - Liegi”
MG TA 1936 • 54,00 pts

6. Grisay - Estenne
BMW 319/328 1935 • 56,00 pts

7. Van den Hende - Baert
Ford Cortina Lotus 1965 • 59,80 pts

8. D’Ieteren - Casse
Porsche 356 Speedster 1958 • 60,80 pts

9. Engels - Engels
Triumph TR 3 1959 • 65,49 pts

10.Van Praag - Schroyen
Bentley MK VI 1949 • 65,66 pts


©